Stage en Roumanie

Pour la troisième fois, la Ligue de Bretagne a organisé, du lundi 11 au lundi 25 janvier 2016, un stage en Roumanie. 7 joueurs et 1 joueuse du Pôle Espoirs Bretagne ainsi que 2 joueuses de l’INSEP se sont rendus au Centre Olympique de Bistrita : Julien THOMAS, Benjamin MAHOUDO, Julian PRIMIG, Simon BROUDIC, Mathilde CARIOU, Thibault BAILLIET, Elie LEFRANC, Louis CHAERLE, Leïli MOSTAFAVI et Vérène FRITSCH-VINSON. Celui-ci est dirigé par Marian-Marcel FILIPAS, responsable des cadettes roumaines. Cinq autres entraîneurs roumains ont également dirigés les entraînements : Emilian Teodor BULBUC (principalement), Christian PODAR, Alexandru DINCA, Cristian DANIEL et Mihaela STEFF. L’encadrement était assuré par Nicolas SUAUDEAU et Vivien SAUVAGE.

Stage roumanie groupe janvier 2016

La journée type :

7h30 : Réveil.

8h00 : Petit-déjeuner.

9h00 - 12h00 : Séance.

12h30 - 13h15 : Repas.

13h30 - 15h00 : Rattrapage des cours et des contrôles.

15h00 - 16h00 : Sieste ou repos dans les chambres.

16h30 - 19h15 : Séance.

19h45 - 20h30 : Repas.

20h30 - 22h00 : Rattrapage des cours et des contrôles ou temps libre dans les chambres.

22h15 : Coucher.

 

Les séances s’organisaient majoritairement de la même manière :

- Echauffement physique (environ 15 minutes).

- Echauffement à la table (environ 40 minutes) : jeu court, diagonales et lignes.

- 2 exercices avec une première partie de rythme, jeu de jambes ou tenue de balle et une deuxième partie basée sur le service-remise et du jeu libre (2 fois 2x20 minutes).

- Pause de 5 minutes.

- 1 exercice similaire aux deux précédents (2x10 minutes).

- Situation compétitive (top sur top ou sets).

- Jeu et/ou travail physique et/ou étirements.

P1010418

Le premier week-end s’est vu proposé un programme différent avec le samedi une compétition sur toute la journée. Chacun des joueurs français a affronté chaque joueur roumain dans des matchs en trois sets gagnants. À la fin de la journée, les français l’ont emporté 42 victoires à 39. À l’issue de cette compétition individuelle les joueurs ont eu une période d’une quarantaine de minutes sur le travail du service.

Le lendemain, dimanche 17 janvier, il n’y a pas eu de séance avec les roumains. Les français ont fait 45 minutes de service-remise. Ensuite le groupe séparé en deux s’est réparti à tour de rôle entre du renforcement musculaire à la salle de ping puis en salle de fitness. L’après-midi le groupe est allé à la piscine située à quelques centaines de mètres de l’hébergement pour réaliser un travail physique en bassin (un peu moins d’une heure). Quand les différents exercices de natation étaient finis les joueurs ont pu profiter des différentes installations pour faire un travail de récupération en bassin d’eau chaude, jacuzzi, sauna… Le soir, le groupe a fêté l’anniversaire de Mathilde CARIOU en musique et dans la bonne ambiance.

P1010419

Les consignes données aux joueurs en début de stage étaient :

- Profiter de ces deux semaines de stage pour avancer sur des objectifs techniques, tactiques, mentaux ou physiques. (Ces deux semaines de stage représentent un volume d’entraînement équivalent à un mois et demi de semaine « classique » au Pôle Espoirs). Les joueurs n’auront pas d’autre occasion dans la saison de s’entraîner autant, alors essayer de rentabiliser cette opportunité.

- N’avoir qu’un ou deux axes de travail sur chaque séance. Il n’est pas possible de tout corriger à la fois avec beaucoup de qualité.

- Sortir du constat basique (je rate ou je réussis) mais aller dans l’analyse (pourquoi je rate, ce que j’ai senti pour réussir…).

- Prendre les matchs au sérieux et se donner tous les moyens de gagner.

A chaque séance, un joueur français s’entraînait avec un joueur roumain. Ils ont des systèmes de jeu très variés donc c’était intéressant pour les joueurs. Les entraîneurs roumains dirigeaient toutes les séances et passaient à chacune d’elles quelques joueurs français en séance individuelle au panier de balles.

 

Bilan :

  • Tous les joueurs ont réussi à tirer profit du stage.
  • 1 joueur s’est montré très performant sur chaque compétition (Thibault).
  • 4 joueurs se sont montrés toujours réguliers et investis tout au long du stage (Mathilde, Louis, Elie et Simon).
  • Sur le plan physique, la plupart n’ont eu aucune douleur et blessure. Thibault a été touché à la cheville (escalier) mais a pu jouer.
  • Quelques joueurs se sont vus rappelés les règles de vie (horaires, alimentation…) régulièrement sur le stage.
  • Tous se sont mis à jour scolairement.
  • Pour les joueurs du Pôle de Rennes, nous n’avons pas souhaité que les joueurs aient du repos afin de les amener le plus loin possible dans le travail et l’effort mais aussi afin qu’ils découvrent les semaines types des joueurs Roumains.

Stage roumanie janvier 2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×